GLOBICE

 

DESCRIPTIF DE L'ACTION

L'association Groupe Local d'Observation et d'Identification des tacés a pour principaux objectifs de l’association sont :

  • Etudier le peuplement de cétacés de La Réunion et agir pour leur conservation ; développer des partenariats régionaux pour la conservation des cétacés dans l’océan Indien
  • Sensibiliser le grand public à la protection des cétacés et du milieu marin
  • Former les professionnels du tourisme et diffuser les connaissances acquises sur les cétacés de La Réunion
  • Assurer la coordination du "réseau-échouage" à La Réunion.

Principales réalisations : résultats de nos études présentés lors de conférences et ateliers de travail internationaux et publiés dans des journaux scientifiques. Animation de sessions de formation professionnelle auprès des acteurs du milieu marin. Conception et édition de nombreux outils pédagogiques afin de proposer des interventions de qualité auprès des scolaires et du grand public : expositions, Journal trimestriel « z’infos marines » présentant l’actualité du milieu marin à la Réunion, jeu vidéo sur la baleine à bosse, film de sensibilisation au respect de la charte d’approche des baleines, Campagne de sensibilisation à la réduction des déchets etc…

Désignation/Titre : Création d’une mallette pédagogique à destination des élèves du 1er degré 

Objectifs du projet (environnement général dans lequel il s’inscrit et intérêts particuliers à mettre en place ce dossier) : Seule Région Ultra Périphérique Européenne (RUP) de l’océan Indien, l’île de la Réunion dispose d’un territoire littoral restreint où se confrontent des usages croissants, liés à une croissance démographique et économique soutenue, et des écosystèmes écologiquement sensibles et vulnérables aux apports des bassins versants. Du caractère insulaire du territoire découle un endémisme prononcé au niveau de la biodiversité animale et végétale. La Réunion n’ayant jamais été rattachée à un continent, les espèces l’occupant ont évolué pendant des millions d’années dans isolement total. Le patrimoine biologique de l’île est ainsi d’une extrême richesse. Ses richesses sont cependant largement menacées, notamment par l’activité directe de l’homme. Les comportements humains sont en effet largement responsables de l’érosion de biodiversité qui sévit à l’échelle planétaire, et qui touche comme ailleurs la Réunion. Cela n’a pourtant rien d’une fatalité, et la pédagogie constitue un moyen nécessaire et efficace permettant de contribuer à freiner la dégradation de notre environnement. Parler de biodiversité, faire prendre conscience aux plus jeunes de la richesse qu’elle représente, des menaces qui pèsent sur elle, et des comportements à privilégier pour la protéger au quotidien, par des gestes et comportements simples à portée de tous, constitue une nécessité si l’on souhaite que La Réunion de demain reste ce qu’elle a toujours été : un territoire riche et varié.

 

SUBVENTION ACCORDEE

La Fondation Crédit Agricole Réunion-Mayotte a accordé une subvention de 12 040 €.

DATE DE L'ACTION

Livraison des mallettes en aout 2014

LE LIEU

L’île de La Réunion

GALERIE PHOTOS

  • GLOB1
  • GLOB2
  • GLOB3